Constructions avant 2010

2009-2010 : îlot rue Renault

Ilot Renault

Livré en octobre 2010, cet ensemble de 19 logements en location est géré par Lorient Habitat. Il comprend 3 appartements de type 4 en rez-de-chaussée, 7 appartements de type 3, dont l'un adapté aux personnes à mobilité réduite, et 9 logements de type 2.

Les logements du rez-de-chaussée bénéficient tous de terrasses et la quasi-totalité des logements des étages disposent de balcons. 8 garages sont également attribués à des logements de la résidence.

2008-2009 : Les résidences du Ter

Résidences du Ter

Réalisés par la Foncière Logement, les 16 pavillons en location bénéficient d'une démarche de Haute Qualité Environnementale. On retrouve 3 logements de type 3, 9 de type 4 et 4 de type 5 qui disposent chacun d'un garage, d'une place de stationnement extérieure et d'un jardin. Ces logements locatifs privés sont réservés en priorité aux salariés d'entreprises cotisant au 1% logement.

Le dispositif "1% logement" participe aux ressources de l'Agence nationale de la rénovation urbaine (ANRU) qui autorise et alloue des financements aux villes et bailleurs engagés dans des opérations de rénovation urbaine.

2004 - 2007 : îlot Georges Le Sant

Ilot après reconstruction
En 2007
En 2008
Ilot après reconstruction
Ilot après reconstruction
En 2007
En 2008
En 2007
Ilot après reconstruction
En 2007
En 2008
En 2008

De la déconstruction à la résidentialisation d'un îlot. Initialement, l'îlot Georges Le Sant a été construit en 1972 à l'angle de la rue de Kervénanec et de l'avenue Marienne. Il comprenait 2 immeubles et 40 logements locatifs.

La déconstruction

Début 2004, après un mois de préparation de chantier, la déconstruction a pu se faire tout en garantissant de bonnes conditions environnementales, économiques et techniques. Ainsi, les matériaux composant le bâtiment on été triés, stockés ou recyclés. L'ensemble des familles a pu être relogé selon leurs souhaits, de manière définitive ou provisoire, dans ou en dehors du quartier de Kervénanec. Le projet de reconstruction leur avait été présenté avant le début des travaux de déconstruction.

La reconstruction

Entre 2005 et 2006, 50 logements ont été reconstruits sur 3 bâtiments : 9 T2, 30 T3, 8 T4, 1 T5 et 2 T6. L'un des immeubles donne sur l'avenue Marienne, un autre sur la rue de Kervénanec et le troisième sur la rue Georges Le Sant. Chacun d'entre eux bénéficie d'un local poubelle et d'un local à vélos. 24 places de parking sont disponibles en surface et 27 en sous-sol.

La résidentialisation 

Dès 2007, les abords de l'îlot ont été aménagés selon les principes de la résidentialisation. Les jardins situés au rez-de-chaussée ont été cloturés et des portillons installés aux 3 points d'accès de la résidence. Dans la cour intérieure les pelouses ont accueillies des bancs et quelques jeux pour enfants. Quelques plantations sont également venues agrémenter cette cours communes aux habitants.

2005-2007 : îlot Jules Vallès

Immeuble semi-collectif
Immeuble collectif
Maison individuelle
Immeuble semi-collectif
Immeuble semi-collectif
Immeuble collectif
Maison individuelle
Immeuble collectif
Immeuble semi-collectif
Immeuble collectif
Maison individuelle
Maison individuelle

Afin de répondre aux besoins de développement de la mixité sociale et de diversification de l'habitat, l'organisation et la structure de celui-ci ont été profondément modifiés. Les logements collectifs ont, en partie, laissés la place aux maisons individuelles.

La déconstruction

Au 1er semestre 2005, les 40 logements situés au 1, 3, 5 et 7 rue Jules Vallès ont été déconstruits. Les 60 autres logements des 2, 4, 6, 8, 10 et 12 rue Jules Vallès furent déconstruits au second semestre 2005.

La reconstruction

Dès l'automne 2005, la reconstruction des logements s'est engagée en débutant par ceux situés à l'angle des rues de Kervénanec et Marienne. La voirie a également été réaménagée à ce niveau de l'avenue Marienne. 5 maisons locatives ont d'abord été construites avec 3 T4, 1 T5 et 1 T6, puis 9 maisons en accession à la propriété (4 T4 et 5 T5). Un semi-collectif de 4 logements T3 a aussi été créé. Enfin, 2 immeubles collectifs de 3 étages au pied de la tour Louise Michel ont également été construits, ils comprennent 5 T2, 14 T3 et 3 T4.

Les logements individuels disposent tous d'un jardin privatif, de même que les locataires résidents du rez-de-chaussée du semi-collectif. Une grande partie des logements locatifs proposés sur cette opération ont été attribués à des familles relogées de Kervénanec.

2004-2005 : nord de l'avenue Capitaine Marienne

Immeuble collectif de 12 logements
Immeuble collectif de 12 logements

Les premières constructions neuves de l'Opération de rénovation urbaine du quartier de Kervénanec. Il s'agit de 10 maisons individuelles avec garages et jardins (5 type 4, 3 type 5 et 2 type 6) et d'un collectif de 12 logements sur 2 étages (3 type 2, 8 type 3 et un type 4).

Ces logements sont situés au nord de l'avenue Marienne et la création d'un mail piéton-vélo début 2006 achèvera l'aménagement de cette partie du quartier.

 

Informations contextuelles

Constructions neuves
  • Partager
  • Envoyez par courriel
  • Partagez sur Facebook
  • Tweetez
  • Partagez sur Google Plus